Communiqué de presse

Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté - Message du Secrétaire général de l’ONU

17 octobre 2022

En cette Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, nous sommes face à une dure réalité : le monde est en train de faire marche arrière.

Le COVID-19 a plongé des millions de personnes dans la pauvreté, réduisant à néant plus de quatre années de progrès accomplis de haute lutte. Les inégalités se creusent. L’économie des pays et des ménages est mise à mal par les pertes d’emplois, la flambée des prix des denrées alimentaires et de l’énergie, et le spectre grandissant d’une récession mondiale.

Dans le même temps, la crise climatique et les conflits qui font rage provoquent d’immenses souffrances, tout particulièrement pour les populations les plus pauvres.

Les pays en développement sont asphyxiés et se voient refuser l’accès aux ressources et à l’allègement de la dette qui leur permettrait d’investir dans la relance et la croissance.

La réalisation des objectifs de développement durable semble hors de portée.

La Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté est un rappel à l’ordre pour le monde entier. Le thème de cette année – « Mettre en pratique la dignité pour tous » – doit être un cri de ralliement pour une action mondiale à lancer de toute d’urgence.

Une action visant à investir dans des solutions axées sur l’être humain – de la santé et du travail décent à l’égalité des genres, en passant par la protection sociale et la transformation des systèmes alimentaires et éducatifs.

Une action visant à réformer en profondeur le système financier mondial, qui est en faillite morale, et à donner à tous les pays accès au financement et à l’allègement de la dette.

Une action visant à aider les pays en développement tandis qu’ils abandonnent les combustibles fossiles, qui détruisent la planète, au profit des énergies renouvelables, et à établir des économies vertes créatrices d’emplois.

Une action visant à mettre fin aux conflits, à surmonter les divisions géopolitiques et à instaurer la paix.

Et une action visant à réaliser les objectifs de développement durable.

En cette importante journée, renouvelons notre engagement en faveur d’un monde meilleur pour toutes et tous.

Faisons en sorte de clore définitivement le chapitre de la pauvreté.

Desire Ndagijimana

Desire Ndagijimana

CINU
Chargé de Bureau
Desire Ndagijimana a servi dans divers postes dans le domaine de la communication et de l'information publique. Responsable du Centre d'Information des Nations Unies a Bujumbura, il joue aussi le rôle de chargé de la communication au Bureau du Coordonnateur Résident. Desire Ndagijimana a aussi travaillé pendant 6 ans dans la mission de maintien de la paix en Cote d'ivoire (ONUCI) en tant que Responsable du bureau régional de l'Information Publique pour le Nord-Est de la Cote d'Ivoire. Auparavant, il a exercé comme journaliste de radio et télévision avant sa nomination comme Conseiller chargé de la presse et communication a la Première Vice-présidence de la République du Burundi.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

CINU
Centre d'information des Nations Unies

Objectifs poursuivis à travers cette initiative