Sensibilisation des femmes leaders communautaires sur la prise en compte de la dimension genre dans l’humanitaire

Plus de 100 femmes leaders communautaires, y compris des femmes déplacées et rapatriées ont été formées avec l'appui de ONU FEMMES

Plus de 100 femmes leaders communautaires, y compris des femmes déplacées &rapatriées et des communautés hôtes, des provinces de Muyinga, Kirundo et Bujumbura Rural, ont bénéficié d’un renforcement de capacités sur la prise en compte de la dimension genre dans l’humanitaire. L’occasion idéale, pour ONU Femmes de sensibiliser ces femmes leaders sur leur rôle dans la promotion de l'égalité des genres, la cohésion sociale et la coexistence pacifique, mais également sur l’intégration de la dimension genre dans toutes les sphères de la vie, y compris à toutes les phases de l’action humanitaire.

A Muyinga, la session, qui s’est déroulée du 1er au 2 avril 2021, a réuni plus de 60 femmes, des provinces de Muyinga et Kirundo. Elle a été ouverte par la cheffe de cabinet du Gouverneur, Mme Denise Ndaruhekere, qui a insisté sur le rôle indispensable des femmes leaders communautaire dans la prévention des crises humanitaires, tout comme dans la réponse y apportée. Elle a promis l’accompagnements des autorités de la province Muyinga qui, selon elle, apportent déjà une attention particulière aux questions d’égalité des genres ; référence faite au taux de représentation des femmes dans les instances de prise des décision dans la province qui est déjà satisfaisante, bien qu’il y ait encore des lacunes au niveau communautaire : 3 femmes administrateurs sur un total de 7 ; 4 femmes députées sur un total de 9 ; 86 conseils femmes conseils communaux sur un total de 232, etc.       

A Bujumbura Rural, l’atelier s’est tenu du 13 au 14 avril 2021 et a réuni plus de 40 femmes. Dans son mot d’ouverture, le Gouverneur de la province Bujumbura, M. Desire Nsengiyumva, a encouragé les femmes à devenir des agents du changement dans leurs foyers et leurs communautés respectives. Il a salué le travail déjà abattu par ONU Femmes en faveur des femmes de Bujumbura Rural et a formulé le souhait que ONU Femmes poursuive ses actions humanitaires dans les communes non encore servies.  

Pour ONU Femmes, la tenue de ces ateliers s’explique par le souci de s’assurer que les opérations de secours humanitaire respectent les besoins et droits des femmes et des filles affectées par la crise. ‘’Les hommes et les femmes ressentent différemment l’impact d’une crise humanitaire (…) leurs besoins et leurs intérêts diffèrent, tout comme leurs ressources et leurs capacités et stratégies d’adaptation’’ explique Mme Jennet Kem, Représentante d’ONU Femmes au Burundi.   

Les activités se sont, partout, clôturées par l’élaboration et la présentation des plans d’action conjoints dans le souci de mieux promouvoir l'égalité des genres et l’intégration de l’aspect genre dans l'action humanitaire, la cohésion sociale et l’autonomisation des femmes, ainsi que la lutte contre les violences domestiques.  Dans ces plans d’action, certaines femmes se sont, notamment, engagées à organiser des séances de sensibilisation à l’endroit des hommes et des femmes sur l’égalité des genres, le genre et l’humanitaire, et la cohésion sociale. D’autres ont proposé des actions de sensibilisation de leurs communautés respectives sur la loi spécifique sur la répression des Violences sexuelles basées sur le genre (VSBG), sur l’importance des actes d’état civil, la transformation des produits agricoles et l’importance des activités génératrices de revenus.   

Ces ateliers de sensibilisation s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet de ‘’Renforcement de la cohésion sociale pour les femmes et les filles déplacées et rapatriées, et les communautés d'accueil dans 3 provinces du Burundi”, mis en œuvre par le bureau d’ONU Femmes au Burundi grâce aux fonds du Gouvernement japonais.

Écrit par
Auteur/Auteure
Odette KWIZERA
Associée a la communication
ONU Femmes
Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
ONU Femmes
Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes